Accueil > Galerie > Mandalas Angkoriens

> Angkorian Nuklear Mandalas

Angkorian Nuklear Mandalas

if we forget the very special "Ether Element", we can considerate that Nuklear Fire, in the form of the hydrogen atoms fusion, is the most abundant element of the universe because of the composition, the huge amount, and the colossal size of the stars / galaxies.
This fire is the deepest origin of terrian life, it is the origin of the heatness, of the light...
This fire was recreated by the Man at the middle of the XXth century, following a pure theorical physician model which finally worked thanks to adequate technology.
So, Nuklar Fire became what is now called by XXIth century politicians: "mass destruction weapons".
... And more "productive" technology for "Electrik Fire" generation.

APOKALYPSE SIXTINA BAPHUON

nuklear angkorian mandala

La Chapelle Sixtine est installée comme saint des saints de la basilique Saint Pierre de Rome, constituant elle même le pôle spirituel du catholicisme. première religion du monde en nombre de pratiquants.
Le monument angkorien installé est le Prasat Baa Pwoon (Baphuon), c'est à dire le plus colossal monument Sivaïste jamais érigé et qui constitue ainsi une demeure fort convenable pour la divinité installée : Le Christ du Jugement dernier, (pivot central d'un prodigieux ensemble de fresques réalisé par Michel Ange) dont l'attitude terrible n'est pas sans rappeler le Civa Nata Raja.
L'image du feu nucleaire déclenché par Le Sauveur est celle de l'expérience nucléaire française Canopus (4 août 1968, atoll de Fangataufa)

ANGKOR WAT ATOMIK BRAIN

nuklear angkorian mandala

Le feu nucléaire représenté ici est fort logiquement déclenché par l'intelligence contenue dans la représentation de cerveau humain, qui constitue une manifestation divine que chacun de nous - plus ou moins consciemment - perçoit de manière permanente tout au long de son existence.
Le cerveau humain est aussi une allusion à ce prodigieux dépassement d'intelligence et d'ingéniosoté chez l'homme, ayant abouti à la mise au point et malheureusement à l'expérimentation sur d'autres hommes de ce process spectaculaire mais quelque peu terrifiant et réllement menacant.
La composante monumentale est constituée par un simple kaleïdoscope d'une vue rapprochée d'Angkor Vat, présentant les trois premières enceintes du monument, et accentuant de manière spectaculaire le volume hémisphérique et tourmenté de la divinité installée.
Ce mandala aux pouvoirs redoutables et encore mal connus fait partie du projet global d'illustration -en cours de réalisation, nous vous tenons au courant- du Necronomicon, oeuvre de feu notre confrère le poète arabe fou Abdul al Hazred.

MURRUROA FANGATAUFA ANGKOR WAT

nuklear angkorian mandala

Le triple phénomène thermonucléaire représenté dans ce mandala provoque une étrange dislocation hyperspatiale du mont-central d'Angkor-Vat.
La divinité installée, Preah Surya -c'est à dire Hélios ou encore : le Soleil- provoque le tourbillonnement des quatres éléments permettant de former la matière du monument et de son environement (atoll de Murruroa. en Polynésie Française).
Les phylactères bouddhistes (No-mau-put-theyeak soit l' "Etat d'Eveil du Bouddha") limitent les effets destructeurs de ce Mandala en les confinant à des galaxies isolées et lointaines, et nous l'espérons, inhabitées.

TSAR BOMBA CLOISTER ANGKOR WAT

nuklear angkorian mandala

Tsar Bomba est le sobriquet d'une expérience soviétique restant à ce jour la plus puissante explosion jamais réalisée par un engin issu du génie de l'homme.
L'explosion produit un double effet intéressant : le premier est celui d'une dislocation centrifuge (superspatiale mais encore loin du stade hyper) du préau cruciforme d'Angkor Vat, le deuxième étant une mutation architecturale centripète de la base de la tour vers un design dessiné par Le Corbusier pour le bâtiment de la Haute Cour de Justice de Chandigar.
La divinité installée -notre bonne vieille Terre photographiée par la mission Apollo 17- confère automatiquement à ce mandala des propriétés de protection de notre monde contre l'Apocalypse Atomique... A moins que ce soit le contraire.... En fait la réponse à cette question n'est pas encore très claire...

PHIMEANAKAS ATOMIK STARSHIP

Phimeanakas signifie en khmer-sanskrit "palais aérien"... Il s"ágissait de l'un des astronefs utilisés par Civa pour se déplacer dans le Cosmos, finalement transformé en pierre après avoir atterris à Angkor Thom, au centre du Palais Royal.
Ce Mandala présente donc des fonctionnalités de téléportation, à vitesse relaivement élevée -vu la performance symbolique du monument-, mais au rayon d'action limité -vu sa petite taille-, c'est à dire pas plus que la distance de notre galaxie à celle d' Andromède.
La divinité installé est familière pour tout un chacun... : "Les yeux sont le miroir de l'âme" disait le poète.

BANTEAY KDEY PLUTONIUM 299 ATOM

....